Automne 2017, 32 personnes ont planché sur nos premières propositions d’aménagements/équipements, selon 4 groupes thématiques : « usagers », « bailleur social », « experts habitat / accessibilité », « services d’aide et de soin ».

De ces échanges, nous vous proposons une visite guidée d’unapparté, pièce par pièce, des aménagements possibles de votre appartement. Bonne visite !

est par définition un espace intime dédié au repos, où se sentir en sécurité revêt une importance particulière : Sur qui je peux compter la nuit en cas de besoin ? Comment limiter les risques, par exemple quand je me lève pour aller aux toilettes ?  Comment rendre cet espace pratique et confortable ? Ainsi, par exemple nous prévoyons d’équiper la chambre de chemins lumineux, de dispositifs d’alerte, d’un volet roulant électrique télécommandable depuis le lit, …

Mais la chambre est aussi un espace où des activités et une vie sociale peuvent s’y jouer, de différentes manières en fonction de chacun. Une personne alitée peut y recevoir, avoir des occupations sociales ou des occupations de loisir en journée. D’autres, de fait d’insomnies par exemple, organisent leur chambre afin de pouvoir s’occuper la nuit : être bien installé dans son lit ou dans un fauteuil, pour lire, regarder la télévision, utiliser une tablette ; veiller à un éclairage adéquat….

Pour les professionnels, la chambre est aussi un lieu reflétant la nécessité d’être bien formé aux dispositifs « d’aide aux transferts » afin de limiter les risques de troubles musculo-squelettique.

est un lieu où les frontières de l’intime se fondent pour laisser place au bien-être et à l’hygiène. Que ce soit pour s’habiller ou se déshabiller, recevoir des soins ou encore s’occuper du linge, cette pièce occupe une place clef dans le domicile.  Les aménagements ont à être pensés pour un panel large d’utilisateurs et d’utilisations. La douche doit être pratique d’utilisation : de plein pied, sans porte et pour certains avec des assises non fixes pour rester modulables. La baignoire quant à elle offre une possibilité de détente, indispensable pour certains. Nous vous proposerons de fait les deux solutions dans l’appartement unapparté.

sont une pièce au cœur des questionnements autour de la dignité. Comment dans ce lieu si souvent exigu, une personne tierce peut-elle aider au mieux ? quels aménagements et équipements pour encourager l’autonomie tout en limitant les risques et en garantissant une bonne hygiène ? Aussi, dans l’aménagement d’unapparté, sera par exemple proposé un abattant lavant (appelé WC/abattant japonais), aux côtés d’aides techniques plus classiques telles que les barres d’appui, rehausseur de WC. Les toilettes, mais comme le reste de l’appartement, ont soulevé aussi la question de l’entretien de son logement : « les WC suspendus, c’est plus pratique pour nettoyer dessous ! » « Les revêtements de sol antidérapants, accrochent la serpillière ! »

c’est le « foyer » du domicile…

Un foyer pour… cuisiner et prendre les repas : s’y pose les questions d’organisation et de réalisation des courses, du rangement, du suivi (dates de péremption !) et de l’accès aux vivres, de la préparation du repas, de la prise du repas, de la vaisselle, de la gestion des déchets (poubelles). Comment faciliter toutes ces tâches ? Recourir à un réfrigérateur « intelligent » qui informe du contenu, fait la liste de courses, propose des recettes… ? Non, nous ne retenons pas cette idée ! Avant que ce type d’équipement ne soit vraiment intégré dans un accompagnement global de la personne, il y a du chemin à parcourir. Et nous préférons le parcourir avec des équipements plus usuels, tels que le four micro-ondes, des rangements facilement accessibles, voire des capteurs qui peuvent alerter de risques domestiques !

C’est aussi un foyer pour…recevoir/accueillir des visites, y réaliser ses occupations usuelles (lectures, jeux, tâches administratives…). C’est une pièce qui garde souvent, même en l’absence de réelle « activité de cuisine », d’une valeur symbolique et d’un temps de présence très importants.

est un espace d’échange et de partage : promouvoir le lien social, pallier à des troubles sensoriels (vue, audition) seront les principaux thèmes abordés dans cet espace.

vient questionner les aménagements et équipements permettant de se préparer plus facilement pour sortir à l’extérieur (« pouvoir s’asseoir pour se chausser ?), d’avoir la maîtrise sur l’ouverture/fermeture de sa porte notamment quand il y a un certain nombre d’intervenants à domicile : interphone déporté dans le salon ? serrure connectée ? plusieurs solutions seront à tester !

Sortir, c’est aussi accéder à son balcon ! Que faire quand le seuil est très important ? Nous le garderons justement à unapparté tel qu’il est actuellement pour pouvoir montrer des solutions.

Les extérieurs d’unapparté tels que le cheminement depuis l’arrêt de tram le plus proche, la signalétique, le hall de l’immeuble ont aussi fait l’objet de nombreuses remarques de la part des participants aux focus groups ! Certains aménagements demandent l’implication d’autres partenaires comme la Métro. Des échanges ont eu lieu et se poursuivront dans ce sens !

Recent Posts